Principaux macérats: les 5 saisons (MTC)

April 3, 2019

 

La catégorie "principaux macérats" est une série d'articles destinés à simplifier l'usage de la gemmothérapie, à la rendre accessible, à aider au choix de macérats et à se familiariser avec la gemmothérapie préventive et curative.

 

Suite aux nombreuses demandes, voici une présentation de 15 macérats en lien avec les saisons/éléments de la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC).

Ces indications ont pour objet de vous permettre de mettre en place des cures d'entretien (préventives) ou de soigner (curatives).

Chaque saison est suivie de macérats qui aident à régénérer (renforcer ou harmoniser) ou à drainer (disperser). Choisissez en fonction de vos besoins, l'un ou l'autre macérat, pour une cure mensuelle (3 semaines de prise et 1 semaine sans prise). Vous pouvez associer plusieurs macérats (les macérats toniques à éviter le soir).

 

 

 

Printemps (Bois)

Organe: Foie

Viscère: Vésicule Biliaire

Tissus: Sang, muscles, tendons

 

 

Bouleau (betula pubescens et betula verrucosa)

Le macérat de bouleau (ou la sève) est le macérat de cure de printemps.

Il est essentiel pour son aspect drainant: draineur du foie et des reins, les toxines sont invitées à sortir gentiment: azote, chlorure, urée, cholestérol... L'organisme s'en retrouve allégé. Les organes fonctionnent mieux. Cela a pour effet de limiter l'acidité du corps et les états inflammatoires. Il remet en mouvement.

Parallèlement, il favorise la croissance, en aidant à la reminéralisation.

Pour les enfants (y compris les bébés), le bouleau fait partie des macérats essentiels (avec principalement le figuier, l'églantier, le noisetier, le sapin).

La sève a surtout l'action drainante plus poussée. Elle aide à drainer des toxines profondément installées, comme les intoxications aux métaux lourds, additifs chimiques...

 

Erable champêtre (acer campestre)

C'est la macérat de la vésicule biliaire. Incontournable, il aide à régénérer la vésicule (il lui redonne de l'énergie et limite les douleurs) et à drainer les encrassements et boues biliaires. Il aide à nettoyer le sang de cholestérol, sucres, graisses et toxines diverses. Aidant à réguler les «excès de feu du foie », il a une action non négligeable sur les pensées obsédantes et émotions de feu (colères). Son action régulatrice sur ce « feu » est aussi appréciée dans le cas de zona et prurit. C’est un macérat essentiel dans les cures de santé.

 

Romarin (rosmarinus officinalis)

A l’opposé de l’Erable champêtre, le romarin convient plutôt aux personnes qui ont besoin de feu. Poussant avec le soleil, il apporte une énergie de feu au foie qui en manque. Il relance la dynamique au niveau de la sphère foie/vésicule, et aide aussi à dynamiser le feu digestif. C’est un tonique, ce qui fait qu’il ne convient pas forcément aux personnes déjà en tonicité (réactivité, nervosité, insomnies et réveils nocturnes).

 

Vigne vierge (parthenocissus tricuspidata)

Ce macérat régénère les tissus fibreux (ligaments, tendons, articulations). C'est un macérat préventif et curatif pour les douleurs et déformations articulaires.

 

Pins de montagne (pinus montana ou pinus sylvestris)

Ces macérats de bourgeons de pins, soit de pin à crochet (pinus montana), soit de pin sylvestre, aident à rajeunir nos articulations et à leur redonner tonus et souplesse. Idéal pour se remettre dans le mouvement et les marches de printemps sur les chemins.

 

 

 

Eté (Feu)

Organe: Coeur

Viscère: Intestin grêle

Tissus: Vaisseaux, veines, artères

 

 

Aubépine (crataegus sp)

L'aubépine est la plante du coeur. régulatrice, régénérante, harmonisante... elle agit là où le coeur lui demande. Grand remède du cœur à tous les niveaux.

 

 

Chataignier (castanea sativa)

Le macérat de chataignier est bienvenu en été. Il agit de façon ciblée sur le circuit lymphatique. Il permet de limiter les jambes et bras gonflés par la chaleur et les stagnations lymphatiques. Il a par ailleurs une action bénéfique sur les veines et permet de limiter les varices des membres inférieurs.

Il peut être utilisé seul, ou dans le cas de cures saisonnières, en mélange avec marronnier (« rajeunit » les veines), sorbier domestique (fluidifiant sanguin et renforcement des parois veineuses).

 

Lilas (Syringa vulgaris)

Le lilas est un allié du cœur. Une cure de Lilas aide à la micro-circulation au niveau du cœur et à une meilleure circulation artérielle, et le cœur est plus (et mieux) irrigué. Il a un effet anti oxydant et détoxifiant sur le cœur (Utiliser un dosage bas. En cas de surdosage, sensation possible de pulsation cardiaque très perceptible : il suffit de diminuer le dosage pour réguler cela).

 

 

 

 

Eté indien / intersaisons (Terre)

Organe: Rate

Viscère: Estomac

Tissus: Muscles, lèvres

 

Durant cette phase, j’ai tendance à ne pas forcément proposer de macérat. Il est possible d’y insérer un macérat venant d’une autre saison. L’intersaison, c’est le temps de retour à la terre. D’écoute du corps. De pacification avec notre incarnation. C’est l’observation des changements (au niveau des saisons, au niveau de notre corps, au niveau de nos relations, de nos pensées, etc.).

 

Automne (Métal)

Organe: Poumon

Viscère: Gros intestin

Tissus: Peau

 

Noisetier (corylus avellana)

Le noisetier est un bourgeon pour l'automne. Il remet du mouvement en douceur. C'est un régénérant et protecteur des poumons, du foie et du système circulatoire (au niveau des artères et de la peau).

 

Cassis (ribes nigrum)

Si le bouleau est le macérat de cure printanière, le cassis est quant à lui  le macérat de cure d’automne. Fin d’automne. Son action est fortement centrée sur les surrenales. C’est un dynamique hors pair sur cet organe et il va préparer la saison d’hiver plus centrée sur les reins. L’action surrénalienne a pour effet de dynamiser le système immunitaire, réduire les inflammations à tous les niveaux (digestif, prostate, peau, articulations… y compris les terrains allergiques), aide à la résistance au froid… Il dynamise aussi les flux dans le corps, et joue ainsi le rôle de draineur. C’est un « draineur dynamique ». Un préparateur de l’hiver proche.

 

 

 

Hiver (Eau)

Organe: Reins

Viscère: Vessie

Tissus: Os, moelle, cerveau

 

 

Ginkgo (ginkgo biloba)

C'est l'arbre de longévité, rajeunissant des veines, artères, il favorise surtout la circulation cérébrale et a un effet rajeunissant sur la mémoire. C’est un des macérats majeur pour son action vivifiante sur le cerveau.

 

 

 

Arbousier (arbustus unedo)

Apaisant et régénérant du système urinaire (vessie, urètre) et génital (candidoses). Par ailleurs, un aspect drainant doux permet de nettoyer en douceur les voies urinaires et même d'améliorer le transit intestinal. Particulièrement indiqué pour cette saison, il agit en réveil et régénérant du foie. Finalement, si vous n'êtes pas encore convaincu de l'intérêt de ce macérat peu connu, son influence sur les liquides du corps ne s'arrête pas à la sphère urinaire, car il a une action dynamisante sur la microcirculation sanguine et favorise une meilleure activité cérébrale tout en aidant à réguler la pression artérielle.

 

Peuplier (populus nigra)

Au choix entre arbousier et peuplier… ce dernier a aussi une action régénérante essentielle au niveau de la sphère uro-génitale. C’est un réparateur. Parallèlement, il agit favorablement sur nos défenses immunitaires avec la propolis présente naturellement dans le macérat de bourgeons.

 

Hêtre (fagus sylvatica)

Il aide les reins (organe et énergie) à aller mieux. C'est l'allié des reins fatigués ou qui ont besoin d'un soutien occasionnel. C'est un régénérant. Il agit parallèlement en douceur sur le foie, le système respiratoire et le système immunitaire qu'il stimule délicatement.

 

Genévrier (juniperus communis)

Draineur des reins, il exerce une forte action de nettoyage sur le corps. Traditionnellement, des cures de baies de genévrier étaient faites en fin d’automne pour se prémunir des maladies hivernales. Le macérat de jeunes pousses de genévrier est un grand nettoyant des deux grands filtres que sont les reins et le foie. Une cure de genévrier permet de détoxiner en profondeur foie et reins. Il en vide les excès. C’est un macérat puissant, à utiliser en fin d’hiver ou au printemps, à petites doses, 2 à 5 gouttes/jour (augmenter progressivement au besoin).

 

Please reload

Posts à l'affiche

Témoignage: Saignements intestinaux

April 21, 2019

1/8
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives