• Stéphane Boistard

Le chant de l'eau


Avez-vous déjà écouté l’eau couler dans le lit d’un ruisseau ?

Avez-vous déjà écouté attentivement ce son?

Le son de l’eau ?

Le chant de l’eau ?


En écoutant attentivement. C’est-à-dire pas un son superficiel qui vient s’ajouter aux différents éléments du paysage, mais un son auquel nous prêtons une attention pleine.



Il y a une large différence entre ce son et le son de la voix humaine.

La voix humaine a tendance à exprimer quelque chose. Elle s’exprime dans un but. Que ce soit un mantra harmonisant ou un discours passionné, la voix humaine produit des sons. Bien souvent, ces sons sont des mots, et derrière ces mots il y a une multitude d’idées. Si nous devions récolter sur des pages toutes les idées émises par les humains depuis la nuit des temps…


L’eau a un autre son. Il ne souhaite rien défendre. Il ne cherche pas à séduire. Il est. Tout simplement. Que vous l’écoutiez ou pas, il est là. Plein, quelle que soit votre écoute. Il ne dépend pas des conditions d’écoute ou d’attention. Il émane de l’eau. Du mouvement. De la vie.


Le son de l’eau n’exprime rien de particulier. Approchez-vous de l’eau, du ruisseau, et écoutez. Attardez-vous sur un bord de plage, et écoutez. L’eau n’a rien à exprimer de clairement audible si ce n’est un son. Un son rythmique. Un son primaire. Primordial. Sans connotation. Sans sous-entendu. Le son de l’eau est plein. Présent. Vous ne pourrez pas l’emporter. Si vous l’enregistrez, vous n’aurez qu’un son lointain, sans l’eau qui l’accompagne.


Ecouter l’eau qui coule.

L’eau du ciel est silencieuse. La pluie est silencieuse. Toute eau est silencieuse. Le son que nous entendons est l’impact de ce silence sur un support. Il y a là aussi quelque chose de primordial. Un silence qui s’exprime. Sans idée. Sans pensée. Il émane. Il apparait.


Ecouter l’eau nous ramène à quelque chose de primaire. De primordial. D’instantané.

Lorsque nos pensées sont tournées vers notre histoire personnelle, nos problèmes, nos réussites ou nos échecs, il est bon d’aller vers ce son primordial. Il se peut que les idées qui traversent l’espace de nos pensées soient changées par ce son primordial.

L’eau nous rapproche de la source.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now